À propos

Que doit-on comprendre par « en vrac »?

Par « en vrac », il faut comprendre « sans emballage ». Il s’agit d’un mode de consommation qui vise à réduire au maximum la production de déchets en achetant des produits non emballés. Le concept « sans emballage » vient du mouvement « zero waste » initié et démocratisé par Bea Johnson, une française installée aux États-Unis qui produit annuellement moins de 1 litre de déchet annuel pour toute sa famille alors que la moyenne suisse par habitant est de 730 kg par année (source: zerowasteswitzerland).

Pourquoi ce blog?

Je me suis dis « et si moi aussi j’essayais »? J’ai dû calmer rapidement mes ardeurs et mon besoin du « tout, tout-de-suite », apprendre à me donner le temps, ra-len-tir et re-spi-rer. À faire confiance au processus, à ne pas me mettre la pression, à m’ouvrir aux découvertes fortuites et aux « rencontres déclics ». Pas-à-pas, au fil des jours, des saisons, des lectures, des discussions, je change certaines de mes habitudes de consommation. J’apprends à prendre du recul et à me poser de nouvelles questions : quel trajet à fait ce produit avant d’arriver là? Qui l’a produit? Selon quel procédé de fabrication? Avec quels matériaux?

image1

Qui suis-je?

Gabrielle, femme de la trentaine évoluant dans le domaine professionnel social. Suissesse, j’ai grandi dans la région lausannoise, étudié à Fribourg, puis ai vécu pendant 8 ans dans la région Berne-Bienne. Durant l’été 2015, après avoir investi toute mon énergie dans mes différents rôles (mère, épouse, étudiante, professionnelle), je ressens le besoin  de penser davantage à moi, de me recentrer et d’aller à l’essentiel. Mais qu’est ce qui me ferait vraiment plaisir à moi? C’est décidé, le temps est venu de faire mon comeback à Lausanne. La première décision est donc celle de rentrer. Rentrer chez moi. La deuxième, celle de désencombrer mon logement, me débarrasser du superflu. Dans la foulée, je réduis ma consommation de viande et m’intéresse au mouvement « zéro déchet ». Au printemps suivant, je suis toujours à Bienne, je cherche à déménager sereinement, sans me précipiter. J’attends que les occasions se présentent, que l’univers organise ce changement pour moi. Rien presse. Et puis, me vient l’idée du blog. Comme pour commencer à créer un lien entre mon nouveau mode de vie et Lausanne. Acheter en vrac à Lausanne ne va pas de soi pour moi, qui n’y ai plus vécu depuis plusieurs années. J’ai toute une base à reconstruire, de nouveaux lieux à me réapproprier, de nouveaux repères à créer. Une nouvelle aventure commence et je vous propose de m’accompagner. Ce blog me permet de partager avec vous mes petites victoires et les bons plans pour trouver des produits en vrac à Lausanne. N’hésitez pas à laisser vos commentaires pour apporter des précisions ou compléments aux articles du blog et à partager également vos expériences. C’est parti!