Parce qu’on dit « non » aux gels douche et shampoings classiques et à leur composition et contenants en plastique! On se met au savon solide les gars! Il mousse et lave la même chose mais avec respect du corps et de l’environnement en prime. Sur le plan technique, laissez-moi vous parler de sa fabrication et du procédé de saponification à froid. En gros, c’est comme l’huile d’olive pressée à froid, par le biais d’une fabrication artisanale, on ne chauffe pas le produit et on garde les vertus des huiles végétales qui le composent. Le savon va garder une part plus importante des propriétés de la glycérine végétale, ce qui est tout bénéfice pour la peau. Dans le cas d’un savon “surgras”, cela veut dire qu’on y a ajouté des huiles végétales ou des beurres végétaux en fin de fabrication, ce qui apporte une plus grande douceur et des propriétés nourrissantes et adoucissantes au savon. Un vrai soin apaisant pour la peau.

Allez, on glisse vers le vif du sujet!

Cocooning Nature

Cocooning Nature c’est une entreprise suisse à taille humaine et la garantie d’un produit de qualité dont les composants sont 100% naturels. Les savons sont fabriqués à Bavois (Route de Chavornay 33, des visites de la savonnerie sont organisées) et vendus aussi bien à Bavois qu’à Lausanne (rue Grand St-Jean 16). La gamme de savon est très large, il faut compter en moyenne CHF 9.- pour 100gr.

fullsizerender-s

Trois shampoings solides sont proposés pour CHF 11.50 : le normal (pour cheveux normaux à gras), le nourrissant (pour cheveux secs ou frisés) et le sensitive (en cas de problème de cuir chevelu, pellicules ou démangeaisons). J’aime beaucoup leur description informative valable pour les trois produits:

« Ce shampoing solide à l’ancienne est une alternative aux dérivés du pétrole, biodégradable et sans emballage. Il est à utiliser directement sur les cheveux mouillés. Il mousse abondamment grâce à un mélange d’huiles riches excellentes pour les cheveux comme le jojoba et le ricin, qui les laissent doux et soyeux. Nous y avons ajouté de la bière afin de donner force et brillance. Les cheveux réagissent différemment selon les personnes et selon la dureté de l’eau. Vous pouvez dans un premier temps trouver la différence avec un shampoing normal un peu déroutante mais cela vaut la peine de persister quelque temps, car vos cheveux peuvent prendre du temps à évacuer les résidus de shampoing industriel. Vos cheveux vous en seront reconnaissants. Plus d’épaisseur et de résistance, plus besoin d’après-shampoing car vos cheveux sont nourris. »

Leurs savons phares sont ceux au lait de chèvre, adaptés aux peaux sèches et sensibles, ils apaisent les problèmes de peau (parfait en cas d’eczéma par exemple). Cette gamme spécifique est vendue dans un emballage en carton (que l’on peut certainement laisser sur place) et se décline en trois versions : original, les Alpes ou géranium. J’aime beaucoup le savon du campeur, il est très doux pour la peau, biodégradable et j’adore l’idée du tout-en-un ! Il est décrit comme « idéal pour partir en vacances, il fait tout : savon doux pour le corps, shampoing naturel, rasage, il peut aussi laver le linge et tout ça sans polluer ».

Chez Cocooning il y a aussi des peignes en bois, des pierres ponces et des porte-savons.

fullsizerender-pimg_0950

Bionessens

Bionessens  a ouvert récemment ses portes à Gollion. Lausanne en Vrac était d’ailleurs à l’inauguration, oui Madame! Que du bonheur : des produits cosmétiques et savons artisanaux saponifiés à froid, à base d’ingrédients naturels de grande qualités et pour la plupart bio ou provenant du commerce équitable (comme pour l’argile, le curcuma et le cacao par exemple), tout est garanti sans huile de palme.

fullsizerender-bionessens Divers autres points de vente permettent de retrouver ces produits dans votre région, le distributeur le plus proche de Lausanne pour le moment étant le Fleuriste Papyrus à Morges (rue des Fossés 49). Mon kiff chez Bionessens, c’est que tous les savons sont surgras et ça pour la peau, c’est cadeau! Ils sont vendus en trois formats : le mini (Frs 2.50/27gr.), le mezzo (Frs 5.-/55g) et le maxi (Frs 9.-/110gr.)

J’aime bien le BB’mousse, à nouveau un super multi-usage pour les grands comme pour les petits, il convient aussi aux femmes enceinte car sans huile essentielle, donc parfait aussi pour se nettoyer le visage (vas-y qu’on frotte les yeux pour enlever le maquillage, on rince abondamment, un petit massage à l’huile végétale et en voiture Simone, plus de maquillage sans démaquillant, fort hein?). Contre toute attente (et je pèse mes mots), mon mari a adopté le savon Apollon qui remplit parfaitement ses promesses pour le côté purifiant, parfait pour les hommes avec une peau à tendance grasse et/ou acnéique. Et puis, le Nymeria, mon coup de cœur! Il sent bon et est super confortable, il s’emploie aussi bien pour les cheveux que  le visage et les mains. L’astuce de Bionessens pour le passage au shampoing solide:

« L’emploi de savon comme shampoing est ancestral. Cependant, le rinçage à l’eau ne suffit pas toujours et les cheveux peuvent sembler rêches. Pour y remédier, il suffit de préparer un pichet d’eau mélangée à une cuillère à soupe de vinaigre (de cidre) et de l’appliquer en dernier rinçage. Dans la majorité des cas, la chevelure s’adapte après quelques utilisations. »

Vous avez bien entendu, on rince au vinaigre, que ce soit de pomme ou de cidre (quelqu’un sait où en acheter en vrac?) et personnellement je suis conquise. Dans ma salle de bain, j’ai une petite bouteille remplie de vinaigre et une autre vide, au moment voulu, je verse un peu de vinaigre dans la bouteille vide et je complète par de l’eau chaude. Une fois  terminé, il faut rincer à l’eau claire. Le plus, c’est que Bionessens vend aussi les brosses à dent en Bamboo!

 

Arthenia

Arthenia, près de la Riponne à Lausanne, propose une grande partie de la gamme des savons saponifiés à froid de la savonnerie Marinel. Basée en France voisine, voici le leitmotiv du savonnier qui en dit long sur sa philosophie : « La biologie vaincra l’hydre chimique par le respect des lois naturelles » !!! Et je dis oui! Les savons Marinel sont réputés pour leurs vertus depuis 1989 et le site internet vaut le détour.  J’ai testé et approuvé le savon bio Calendula, oui, à nouveau idéal pour toute la famille, pour le corps, le visage et comme « pré-démaquillant ».

Et puis il y a le Fanfoué, le savon détachant. Il faut mouiller la tache et le savon, frotter et laisser agir 15-30 minutes, efficace!

fullsizerender-f

Celui qui me fait de l’œil également, mais qui n’est pour le moment pas encore en vente chez Arthenia, c’est le savon Ayurvedix, pour le corps, le visage et les cheveux, réunissant pas moins de 18 plantes reconnues pour leurs vertus dermatologiques. En shampoing, il régularise l’excès de sébum, améliore la pousse des cheveux, a une action anti-pelliculaire et éloigne les parasites (poux). Il est également recommandé pour toutes les peaux sensibles (eczéma, psoriasis, acné, éruptions cutanées et rougeurs). De la magie! L’Oréal peut aller se gratter. Vous vous laisserez tenter, Mesdames, par le savon « le bonheur est dans les prés » qui aurait pu aussi s’appeler « Fontaine de Jouvence », puisque ce savon à la bave d’escargot (qui a dit « beurk »?) est réputé pour prévenir et atténuer les rides, les vergetures, les cicatrices et les tâches brunes ainsi que rendre la peau lisse et douce en régénérant et en revitalisant les tissus cutanés.

Lamazuna

image14

Lamazuna est une marque française qui produit de façon artisanale et s’engage en faveur d’une cosmétique écologique. Leurs produits sont vendus chez Léman tropical à Morges (rue Louis de Savoie 24). C’est le premier shampoing solide que j’ai acheté il y a six mois et, malgré la taille qui peut vraiment sembler rikiki (55gr/Frs 12.90), je l’utilise toujours et j’ai l’impression que sa taille ne diminue pas…mystère. Les emballages sont garantis recyclables. Il y en a trois à choix : pour cheveux normaux, gras ou secs. Mon fils de 4 ans a pris l’habitude de s’en servir seul lorsqu’il est dans le bain et le must c’est qu’il ne peut pas trop en mettre contrairement aux bouteilles de shampoing ordinaires.

 

 

Lush

Last but not least, situé idéalement à la Palud, Lush! Oui, je sais, il y a ceux qui boycottent. Pour ma part, j’y achète juste ce que je n’ai pas encore trouvé mieux ailleurs soit : du déo solide (je ne supporte pas celui de la marque Lamazuna, il me provoque des rougeurs) et un savon/soin exfoliant (et j’en ai testé beaucoup!). Je m’arrête brièvement sur les deux déo solides disponibles car, du déodorant en vrac dans la région, c’est rare, alors cela en vaut la peine : l’Aromaco* (le petit blanc sur la photo), parfumé à l’essence de Patchouli et, le Teo, odeur de citron et d’arbre à thé, plus prononcé fullsizerender-lushque le premier, tous deux vendus Frs 10.90/100 gr. Dommage qu’on ne puisse pas choisir la quantité, c’est 100gr. minimum, parce que je pense qu’on peut facilement tenir 6 mois avec le quart…C’est aussi plus facile d’utilisation quand c’est plus petit donc je vous conseille de le couper au moins en deux. Un produit dont je suis fan, c’est Buffy (le grand sur la photo), hey salut Buffy! Peeeeeeople love the peeeeeeople! Ah non ça c’est Birdy, à ne pas confondre. Il s’est appelé longtemps Copacabana pour les connaisseurs, COPA-COPACABANA, je suis d’humeur à pousser la chansonnette, c’est comme ça. Pour Frs 23.50 les 190gr (plutôt cher), il va scrubber la peau et laisser un film gras, j’adore! Sous la douche, j’en profite pour me faire un peeling du visage et ça fait masque hydratant en même temps, que demande le people? Peeeeeeeeeople love the peeeeeeeople, il ne fallait pas me tendre la perche.

J’aimerais bien tester leur coloration henné pour les cheveux. De la couleur en vrac, c’est fort quand même?! Elles se déclinent en quatre tons : rouge, marron, brun et noir. Chez Lush, la composition de chaque produit est soigneusement indiquée et différenciée, en vert pour les substances naturelles et, en noir pour les matériaux synthétiques mais, pas nocifs pour la santé pour autant. J’aime cette transparence. En revanche, il est beaucoup plus difficile de se faire une idée de sa fabrication et du parcours du produit avant son arrivée en magasin, ce qui est sûr, c’est que la marchandise est expédiée depuis l’Angleterre. La marque fait un réel effort pour diminuer les conservateurs puisque 70% de l’assortiment n’en contient pas. Les produits notés uniquement en vert sont entièrement naturels et garantis sans conservateurs synthétiques. Les produits dont la formule ne nécessite pas ou peu d’eau se conservent naturellement grâce aux conservateurs naturels comme le sel ou le miel (merci Yann pour les infos).

Ah, et pour les produits qui ne sont pas vendus en vrac, mais en bouteille ou en pot, il faut savoir que les contenants sont fabriqués à partir de matériaux recyclés et qu’ils sont recyclables et donc à rapporter en magasin. Ils pourraient par exemple se transformer en Furoshiki!!!! Furo-quoi? Furoshikiiiiii! 1-2-3 tu te calmes et tu donnes la définition : « technique japonaise du pliage et du nouage de tissu destinée à l’emballage des cadeaux, le transport des effets personnels et des objets de la vie quotidienne. Terme désignant également le carré de tissu utilisé pour cette technique » (source web). J’adore! Le fils de Béa Johnson utilise cette méthode pour transporter son lunch et ça vaut le détour: Max zerowaste lunch.  Et ici, la démonstration d’emballage Furoshiki de LUSH . Okay, je m’égare, mais j’espère vous avoir donné envie d’emballer différemment vos cadeaux en cette période de fêtes ou vos repas de midi.

*attention : le déo Aromaco contient du propylène glycol. Selon le descriptif de Lush il s’agit d’une matière sûre et fabriquée principalement à partir d’huiles végétales (colza, coco,..). Alors que selon d’autres sources, il s’agirait d’une matière plastique, irritante et polluante, issue de la pétrochimie, qui peut s’avérer toxique lors d’une utilisation fréquente et en dose importante.  Quant au Teo, il contient de la cire bleue, un mélange d’hydrocarbures raffinés, de polymères et de pigments bleus. Selon Lush « c’est une façon pratique de protéger le produit et permet au client de tenir cette zone tout en appliquant la barre (…) et est complètement compostable ». J’ai quelques doutes…(ajouté le 13.12.2016).

 

 

Je me réjoui de lire vos commentaires et aimerais bien connaître vos savons préférés 🙂

 

 

Pin It on Pinterest

Share This

Cet article t'as plu ? partage-le