Le planning des repas

Mar 31, 2017 par

Le planning des repas

Qu’est ce que je vais bien pouvoir cuisiner ce soir? Une petite question toute simple et pourtant, qu’est ce qu’elle nous saoule! Combien de fois allons-nous devoir encore nous la poser? Et bien, never ever, ou presque, je m’explique.

Depuis que j’ai lu la proposition de planning des menus de la semaine de Béa Johnson (à découvrir ici à droite), j’ai d’un coup tellement d’idées! Je suis partie de cette petite liste suggérée dans son livre « Zéro déchet, 100 astuces pour alléger sa vie » et je l’ai adaptée à mes goûts et habitudes.

 

Mon planning des repas de la semaine

Après avoir testé la méthode plusieurs mois et fait quelques petits ajustements personnels, voilà ce que ça donne. C’est tellement simple. Le lundi, c’est pâtes, mais ouiiii bien sûr! Et les pâtes se déclinent de tellement de façons différentes, les recettes évoluent au fil des saisons. Le mardi est réservé aux légumineuses ou céréales, j’apprends par exemple à cuisiner les lentilles, le quinoa et le boulghour qui étaient très peu présents dans ma cuisine auparavant. Le mercredi, c’est plat au four type lasagne végé, gratin ou pizza. Le jeudi, tout en simplicité, je prépare une belle salade ou une soupe, là aussi les déclinaisons sont sans fin. Accompagné d’une tranche de pain et un bout de fromage pour un repas équilibré. Quant au vendredi, c’est rebelote pâtes ou alors risotto. Bien entendu, les thématiques sont interchangeables, rien n’est fixe et certains jours on mange simplement les restes de la veille.

Et puis le weekend, c’est la fête : poisson le samedi (jour des courses) et poulet le dimanche. Depuis peu, je ne cuisine pas d’autre viande que le poulet pour des raisons écologiques (ouaich l’écolo va!), déjà entendu parler du méthane produit par les bovins et de son impact sur la couche d’ozone? Lorsque mon mari en cuisine, j’en mange, mais sans grande passion. Je trouve vraiment soutenant et inspirant le fait d’avoir six ou sept familles de plat en tête durant les courses. Finalement, je m’octroie une carte joker, pour les jours où le temps ou la motivation manque à l’appel. J’aime bien prendre des falafels ou des makis à l’emporter, que je complète avec une salade.

Le tri des recettes par catégorie

Par la même occasion, j’ai terminé le travail initié dans le tri de mes livres de recettes. J’avais gardé uniquement mes préférés, the joy ones pour ceux qui reconnaîtront le clin d’œil à la méthode konmari, et pourtant il y en avait encore neufs. J’ai photocopié les pages des recettes que je voulais garder puis donné les livres en brocante.

J’ai composé quatre petits classeurs, un pour les recettes de poulet et de poisson, un pour les soupes, salades et antipasti (type houmous et guacamole), un pour les recettes de pâtes, de céréales (y compris légumineuses) et des plats allant au four et bien sûr, last but not least, un classeur « douceurs ».

Il me reste au final trois livres de cuisine, un livre sur la cuisine indienne, dans lequel pratiquement chaque page est cochée, un livre de cuisine italienne (sí, certo papà!) et le célèbre Croqu’menus, reçu pour la plupart durant son cursus scolaire (dégoté récemment en brocante pour ma part) et qui est un classique très complet. J’ai vraiment beaucoup de plaisir à feuilleter les recettes pour m’inspirer avant d’aller au marché.

Cette technique est vraiment simple et hyper pratique, je ne peux que vous la recommander. L’avez-vous déjà adoptée? Si cela n’est pas encore le cas, à vous de jouer :-).

 

Related Posts

Share This

2 Comments

  1. J’ai découvert cette technique sur le blog des Echos Verts, je ne savais pas que ça venait de Béa Johnson ^^ Du coup à la maison, c’est pâte le lundi, riz le mardi, lentilles le mercredi, etc. Et je me laisse une marge avec un jour pour les restes ou un restau. C’est vraiment pratique pour planifier les menus sans y passer des heures.
    Pour les livres de cuisines, j’ai fait un peu comme toi : j’ai recopié les recettes que j’aimais vraiment (et que je ne rate pas !) dans un carnet et j’ai donné les livres. Il ne m’en reste que 5 ou 6. Et je vais souvent à la bibliothèque pour trouver de nouvelles idées !

  2. Seda

    Merci pour les astuces je vais aussi procéder dans l idée car ici pareil tjrs cette question fatidique grrrrr. Merci merci

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*