Le pique-nique zéro déchet

Sep 1, 2018 par

Le pique-nique zéro déchet

Pour commencer, je demande un bel endroit. Disons, un petit bout de gazon ou de sable, sous un arbre, au bord du lac Léman. Quelques amis, amis des amis, enfants, amis des enfants, stop! Ce sera en duo, Junior en Vrac et moi, dream team. Notre spot favori? Pcchhht c’est notre plan secret, en haut des pyramides de Vidy le dimanche vers 11hoo, c’est le top du top.

Et le pique-nique zéro déchet, il est où?

Indeed darling.

Le king du pique-nique?

Le sandwich, Mesdames et Messieurs.

Pour confectionner un sandwich sans produire de déchet, il vous faudra:

  • Un merveilleux pain artisanal et bio de préférence, c’est pachamama qui dit merci. N’oubliez pas votre petit sac en tissu pour y déposer votre graal.
  • Un fromage à la coupe selon votre goût. On en profite pour acheter le beurre au même endroit. Par exemple « Chez Overney » (marché de la Riponne). Le mieux, c’est un bocal assez large pour faciliter le remplissage, la bento box fait aussi très bien l’affaire.
  • De la viande séchée du Valais pour Junior en Vrac (pour le reste, il est végétarien, n’est ce pas ;)). Toujours au marché, les bouchers ne mordent pas.
  • La Moutarde en vrac, que vous trouverez soit au Topinambour, soit à La Brouette.
  • Une feuille de salade, quelques tomates et c’est quine Janine!

La question de l’emballage

Deux options s’offrent à vous. Placez vos sandwichs dans un Tupperware. S’il est assez rempli, le contenu ne bougera pas. S’il y a un peu de marge, vous pouvez compléter avec une serviette en tissu pour combler le vide. Vos sandwiches seront donc calés à merveille.

La deuxième option est de vous procurer des bee’s wrap, une alternative durable et réutilisable, pour remplacer le cellophane ou le papier d’aluminium. En vente à la Brouette et Chez Mamie Lausanne.

Les fervents du do it yourself pourront en confectionner très simplement avec un bout de tissu, de la cire d’abeille (en vente en vrac à la Pharmacie Amavita Nutribio de la Palud) et un fer à repasser. Pour un tuto marrant du youtuber québecois « Rien ne se perd ou presque », c’est par ici.

For the lazy ones, les sandwiches de Chez Manor sont pas mal du tout. Des pains intéressants et des propositions diversifiées. Ils seront servis sans emballage à celles et ceux qui auront prévu le coup, en emportant un contenant et, qui l’auront tendu tout en formulant la phrase magique : « là-dedans svp ».

By the way, la box de reCIRCLE fait très bien l’affaire. J’en ai toujours une dans mon sac au cas où. À se procurer pour 10.- sur l’excellent stand vegan de Racines durant le marché à la Riponne (décidément, je devrais songer à me faire sponsoriser ;)). Sur la photo leur bolognese de lentilles, à se relever la nuit.

Un peu de fraîcheur

Une salade, avec toutes ses déclinaisons possibles viendra compléter votre pique-nique en apportant un touche fraîcheur.

Une belle salade mêlée, un taboulé de quinoa, quelques tomates coupées en rondelles, une salade concombre-feta. En passant, la feta locale, vendue à la coupe à la Brouette est à tomber.

Pour la sauce à salade, un petit bocal en verre, à disposer dans le même récipient hermétique que la salade, ou à emballer dans une serviette en tissu en mode furoshiki.

Pourquoi pas tout simplement quelques légumes de saison, cuits à la vapeur, avec un peu de sel et un filet d’huile. Là aussi, un Tupperware pour le transport sera parfait et, si chacun mange à son tour, il ne faut même pas prévoir de vaisselle spécifique.

À ce stade, on peut très bien se passer d’assiette, 2 fourchettes de la maison enroulées dans une serviette en tissu et c’est tout.

Avec Junior en vrac, on est comme ça, on se complique pas. Quelques œufs durs, quelques fruits et/ou fruits secs, on installe la couverture et on est les plus heureux.

De l’amour et de l’eau fraîche

On oublie pas sa gourde, b-a-ba dont on ne se lasse pas, pour profiter de notre chance d’avoir de l’eau de qualité et accessible à foison en Ville de Lausanne. Pour aller plus loin à ce sujet, je vous conseille de suivre les activités et les efforts de l’association Fais le Plein! qui veille à faire connaître les 300 différents points d’eau qui nous permettent de nous désaltérer sans frais et sans chichi dans la capitale vaudoise. Ouvrez l’œil, les fontaines ne sont jamais loin.

Pour le plaisir des papilles, on peut aussi réaliser un thé froid ou une limonade maison. Et hop, dans la glacière.

Les grands pique-niques

Pour les grandes familles et les grands pique-niques, la clé est d’anticiper (encore et toujours). N’oubliez pas de passer le mot à vos convives au moment de l’invitation « pensez à apporter votre verre, une assiette et des couverts pour éviter la vaisselle à usage unique ».

Quand on me demande de prendre mon verre, j’ai deux options, un verre en inox ou la magnifique reCUP violette de reCIRCLE  (en photo ci-dessous) dont le couvercle est super fiable, pour un transport en toute sécurité de votre boisson préférée.

À partir de 40 participants, on peut aussi songer à l’option « location ». Nous avons la chance de pouvoir compter sur les services d’Ecomanif, alors autant en profiter. La vaisselle est livrée par la poste, ou à venir chercher sur place à Yverdon. Inutile de la nettoyer en fin de course, elle est récupérée en l’état. Niveau prix, il vous en coûtera 1.-/personne pour la location du kit entier, soit 1 verre à eau, 1 verre à vin, des services et une assiette. Raisonnable, non?

La morale de l’histoire

Avec quelques gestes simples et de nouvelles habitudes, le pique-nique zéro déchet devient un jeu d’enfant. D’autant que le mode de pique-niquer représente un réel enjeu environnemental vu le nombre de déchets générés par les emballages de chips, biscuits, sandwichs, berlingots, etc. D’autant que les déchets que l’on dépose à côté de la poubelle, qui déborde déjà, ont des grands risques de s’envoler et de finir en pleine nature, voire dans le lac.

La mise en pratique

Je profite pour annoncer que l’association Zero Waste Switzerland organise un grand pique-nique zéro déchet, le dimanche 16 septembre dès 11hoo aux Pyramides de Vidy (belle coïncidence que voilà).

Il s’agit d’une très chouette occasion de mise en pratique, tout en partageant un moment de convivial autour de valeurs communes. La québécois Florence-Léa Siry, auteure du blog Chic Frigo Sans Fric, interviendra sur le thème de la cuisine zéro gaspillage. À ne pas manquer!

L’idée est que chacun-e apporte de quoi manger et boire, dans un esprit zéro déchet, c’est-à-dire sans emballages jetables ou objet à usage unique. Les débutants sont les bienvenus, comme on dit, l’important c’est de participer!  Une opportunité de discuter et d’échanger autour des astuces, des difficultés et des succès rencontrés sur le chemin du déchet minimal.

J’y serai, Junior en Vrac aussi. Au plaisir de vous rencontrer.

D’ici là, take care of you and of the planet

Related Posts

Share This

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*