Le parfum

Août 6, 2016 par

Le parfum

Grâce au blog Une Chouquette à Lausanne, j’ai découvert les produits proposés par la boutique Kokym à Morges. Des savons, proposés emballés mais qu’on peut aussi obtenir à la coupe sur demande. Et surtout, du parfum rechargeable! Du parfum en vrac, si si! On achète un flacon lors du premier achat et une fois vide, on le rapporte pour le remplir, avec en prime un rabais de CHF 3.-!

Le top c’est que sur la base du nom de vos parfums préférés, il vous sera donné des propositions de parfum qui s’y rapprochent le plus. Pour moi c’était bingo, en donnant le nom de deux parfums, on m’a conseillé le no 144 et après en avoir senti 4-5 différents, c’est bien le 144 que j’ai choisi. Il s’agit d’un parfum qui fait partie de la famille olfactive « chyprée », ah bon? Oui, et il existe pour les femmes quatre autres familles: oriental, fruité, floral et citrique, intéressant non? Je vous recommande de visiter leur site internet. Pour les hommes on compte trois groupes de parfum principaux: oriental, boisé et floral. Perso, j’en suis ravie, je trouve qu’il me correspond bien et qu’il tient bien toute la journée.

 

Le prix? Il défie toute concurrence, un peu plus de 20.- pour 50ml, contenant inclus. Il existe deux autres tailles 30ml et 100ml. J’ai opté pour la taille moyenne, comme tout suisse qui se respecte, par principe du coupé de la pomme en deux (non, le coupé décalé ça n’a rien à voir Jean-Mi). Plus sérieusement, cette taille est très pratique car on peut poser le flacon sur la tablette juste au dessus du lavabo de la salle de bain, parfait!

Et ces couleurs un peu fantaisie? Oui, vous l’aurez compris, il s’agit de colorants. La responsable de la boutique m’a confirmé que, si à la base l’idée était décorative, sur demande des clients, les colorants devraient disparaître des prochaines préparations. Les essences viennent d’Espagne et de France puis, les parfums sont composés en Suisse par un expert, un « nez » (et là, vous vous imaginez un énorme nez sur patte, ça m’a fait la même chose).

Si vous aussi, vous vous laissez tenter par un parfum Kokym, je suis curieuse de savoir lequel, n’hésitez pas à laisser un commentaire. Pour celles et ceux qui se déplacent depuis Lausanne, n’oubliez-pas de passer chez Léman-Tropical qui se situe à deux pas de chez Kokym, vous pourrez prendre un lunch to go dans vos propres contenants, vous réapprovisionner de produits Lamazuna et d’huile d’olive du Mont Etna que je vous recommande vraiment car elle est excellente!

Related Posts

Share This

2 Comments

  1. valesa

    Certes, on peut remplir sa fiole.
    Mais quid de la qualité du produit?
    Là, il y a à redire… Les colorants qui vont disparaître? On attend de voir. Il y a du boulot pour le reste des ingrédients.
    Voir ce post sur Facebook, assez détaillé: https://www.facebook.com/valesavabien/posts/1084777824934905

    • GabsCam

      Oui c’est très juste comme remarque Valesa, en fait si on peut se passer de parfum c’est mieux…De mon côté j’ai arrêté le vernis à ongles peut-être que le parfum suivra 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*