Le dentifrice Zerowaste !

par | Mar 22, 2019 | 2 commentaires

Attention ! Gros dossier : Le dentifrice zéro déchets !

 

Le dentifrice est certainement une des choses les plus difficile à changer ! On est tellement habitué à sa texture, à son gout mentholé et à l’impression de fraîcheur qu’il laisse dans la bouche qu’imaginer arrêter pour une espèce de pâte bizarre ou une poudre est juste IMPENSABLE !

Et pourtant … j’ai franchis le pas. Une année après avoir débuté le zéro déchet !

Le problème avec le dentifrice c’est que notre esprit est colonisé par le marketing et qu’on en oublie qu’il est plein de produits douteux et nocifs pour notre santé. Détails plus bas !

Nous avons également tout un tas de croyances concernant les dentifrices bio ou fait maison car nous n’avons généralement pas assez d’informations et extrêmement peur qu’ils abîment nos dents ou qu’ils ne les lavent pas correctement.

 

Des débuts compliqués

Lorsque j’ai commencé, j’ai pris une recette trouvée dans un des livres les plus connu sur le zéro déchet, je me suis donc dit que je pouvais faire confiance ! Elle était super, à base d’argile, de bicarbonate de soude et d’huile de coco… Mais après 1 année d’utilisation, j’ai appris que, non, le bicarbonate c’est trop abrasif pour les dents ! Zut alors ? Trouvons autre chose.

J’ai expérimenté une évidence que j’avais oublié : ne faites pas confiance aveuglément sous prétexte que la personne qui vous dit quelque chose est connue, spécialiste de son domaine ou publiée par une grande maison d’édition. Soyez critique, faites vos recherches et vos choix en connaissance de cause 😀

Après quelques recherches, j’ai appris que l’argile verte, en fait, ce n’est pas trop bon non plus … et puis … et puis … en 6 mois, j’étais perdue, je ne savais plus à qui faire confiance et je me suis retrouvée à racheter mon bon vieux tube en plastique… FAIL !

Seulement moi … je suis têtue, je n’abandonne pas comme ça… en fait, j’avais lu tellement de choses sur les produits industriels que je préférais encore ne pas me laver les dents plutôt que de m’empoisonner et donner mon argent à ceux qui n’ont pas de respect pour moi !

 

A la recherche de la recette facile

J’ai donc essayé plusieurs recettes … de très simples avec 1 ou 2 ingrédients, d’autres beaucoup plus complexes qui promettaient un gout et une mousse comme les dentifrices classiques. Et finalement, comme beaucoup de choses en ZD (zéro déchets), j’ai décidé d’adapter, faire ma propre recette, celle qui me conviendrait et en laquelle j’aurais confiance.

Ce dont j’avais besoin : une recette avec des produits faciles à trouver, si possible locaux, bio et éthiques, exit les gommes d’xanthane, mousse de babassu et autres produits dont je ne connaissais pas vraiment l’origine. Des produits simples pour une vie simple qu’on avait dit !

 

Les dentifrices industriels

C’est quoi le problème ? Attends, on les consomme depuis qu’on est gamin et on n’est pas encore mort hein ! Oui c’est vrai … mais tout d’abord, ils sont emballés dans du plastique et ça ben, t’auras compris, J’ELIMINE !!!

Ensuite, les ingrédients sont carrément chelou pour un truc qu’on se met trois fois par jour dans la bouche, décorticage :

  • Triclosan. Pesticide organochloré (rien que le nom devrait vous mettre la puce à l’oreille). C’est un perturbateur endocrinien, qui va donc agir sur vos hormones (what ? Et ouai…)
  • Parabène. Lui aussi cause des soucis de fertilité ou de cancer.
  • Alumina (dérivé d’aluminium). … vous mangez de l’alu vous ?
  • Colorants chimiques.
  • Sodium Lauryl Sulfate. Agent moussant dangereux … utilisé pour les moteurs entre autres. Il est très irritant et nocif pour la peau, mais les gencives ce n’est pas de la peau, bien sûr.

Alors t’es convaincu.e qu’il faut arrêter ces produits tout de suite ?

Je t’explique tout dans « focus sur les ingrédients » mais tu peux sauter directement à « La Recette ! » si tu connais déjà tout.

 

 

Ma recette : Focus sur les ingrédients

Ma démarche est d’utiliser le moins de produits possible, les plus simples et les plus locaux possible. Exit les dentifrices avec 15 produits compliqués et longs à faire.

Je t’encourage à chercher par toi-même les infos sur les produits cités dans cet article afin de te construire ton propre avis !

 

Composition

Argile blanche

Essaie de la trouver bio et en provenance européenne. Elle a tout un tas de propriétés et on peut l’utiliser pour la peau, les cheveux et pour les dents, elle est nettoyante, apaisante.

 

Huile de coco

A utiliser avec parcimonie car elle vient de loin mais a un nombre de vertus incroyables. Régénérante, protectrice, adoucissante et antimicrobienne. Prenez-la pressée à froid et bio.

 

Le savon de Marseille

Il permet de faire mousser le mélange pour ceux qui ont vraiment besoin de mousse (on peut également l’enlever). Attention à prendre un savon de Marseille véritable.

 

HE Menthe poivrée ou citron

A utiliser avec parcimonie car les huiles essentielles demandent beaucoup de matières premières pour être fabriquées. Attention les agents actifs qu’elles contiennent sont puissants et il faut respecter les dosages pour éviter les effets secondaires. A éviter pour les enfants et les femmes enceintes. Propriétés antiseptiques et bactéricides.

 

Et le fluor ?

La première peur des gens concerne le fluor. C’est une idée reçue inculquée par les marques pour nous faire acheter leur dentifrice, je vous rassure, nous trouvons du fluor naturellement dans notre alimentation. Par ailleurs le fluor est extrêmement mauvais en trop forte quantité et il est responsable de la fluorose, une maladie des dents. Tu trouves suffisamment de fluor dans l’eau du robinet (ou en bouteille si tu l’a trouve sans plastique), dans le thé ou les poissons et crustacés pour les non végétariens. 

 

Economique

Elle est donc aussi hyper économique ! L’argile blanche coûte environ 15 CHF le kilos en vrac, l’huile de Coco environ 16 CHF le kilos, les huiles essentielles env. 10 CHF et le savon de Marseille, 12 CHF le savon (env. 75 CHF le kilo).

  • 15 centimes pour l’argile blanche
  • 40 centimes pour l’huile de coco
  • 3 centimes pour le savon de Marseille

Total : environ 60 centimes 😀

Le brossage

Le secret d’un bon brossage c’est … le brossage. Les dentistes le disent, la qualité du brossage est essentielle, presque davantage que le produit qu’on met sur nos dents.

 

La Recette ! (déroule le menu)

 

Ingrédients

  • 25 g d’huile de coco
  • 10 g d’argile blanche
  • 10 gouttes d’huile essentielle (HE) menthe poivrée
  • 2-5 g de savon de Marseille râpé très finement
Option :
  • 10-15 g gel d’aloe Vera. Pour la consistance plus gel et gencives fragiles.
  • 1 g charbon végétal. Pour la blancheur.

 

Déroulé

  • Faites fondre l’huile de coco au bain marie. Sortez du feu.
  • Ajouter l’argile, le savon et le charbon, mélangez jusqu’à obtenir un mélange lisse.
  • Ajouter l’huile essentielle. Menthe poivrée ou citron ou mélange des deux
  • Laissez refroidir.

C’est fini !

Vous pouvez également tout mélanger sans faire fondre l’huile de coco, je choisi cette option car c’est plus facile pour avoir un beau mélange homogène. La pâte est solide sans être dure une fois refroidie. Si tu veux une consistance plus molle, rajoute quelques grammes d’huile de coco ou du gel d’Aloe Vera.

 

Conseils

  • Mettez la pâte dans un pot assez large pour y accéder avec la tête de la brosse. Sinon utilisez un batonnêt en bois pour prendre la pate et la mettre sur la brosse, encore mieux pour éviter les germes.
  • Ne laissez pas la pâte sur le radiateur ou un endroit trop chaud car l’huile de coco fond. Conserver la pâte à l’abri de la lumière et de la chaleur.
  • Ne faites pas des trop grosses quantités pour pouvoir le finir dans les 3 mois et ainsi éviter tout problème de conservation.

 

Pour aller plus loin

 

  • Achetez une brosse à dent compostable ou avec une tête interchangeable ! Vous en trouverez dans les épiceries vrac mais également sur internet ! Attention à la provenance souvent chinoise.
  • La recette d’Edeni. Elle est presque similaire à la mienne, il n’y a pas de savon de Marseille et ne mousse pas, elle me convient bien.
  • L’avis des dentistes engagés. Edeni crée une discussion avec des dentistes engagés qui donnent leur avis de professionnels sur le dentifrice fait maison !
  • Article sur le fluor : Letemps.ch / https://www.alternativesante.fr/dents/l-imposture-des-dentifrices-au-fluor
Tu ne veux rien rater des nouveautés du blog ?

Echange avec moi sur les réseaux

Flèche lausanne en vrac

2 Commentaires

  1. Claire

    Attention aux fenêtres thérapeutiques…
    Il est hyper important de préciser que les HE ne s’utilisent pas quotidiennement. Soit il faut faire une pause 2 jours consécutifs par semaines, soit une pause d’une semaine complète tous les mois. 😉

    Réponse
    • Camille Bourquin

      Coucou,

      Merci beaucoup pour ce complément 😀

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Pin It on Pinterest

Share This

Cet article t'as plu ? partage-le