La Maison du Vrac

Juin 22, 2018 par

La Maison du Vrac

J’aime aller flâner dans les ruelles de Morges. Le marché y est petit et convivial, tout est à proximité. Les maraîchers, les épices, le miel, les produits Zao, le parfum Kokym, l’huile d’olive de l’Etna, la petite brocante (sous le parasol jaune) et j’en passe. Puis, dans le dédale des fruits et légumes, une petite porte de fée. C’est là, nous y sommes, au numéro 80 de la Grand Rue. Derrière son épais store blanc ondulé, se cache : la Maison du Vrac.

Entre nous soit dit

Si j’avais comme objectif au lancement du blog de recenser les produits vendus sans emballage de manière quasi exhaustive, j’ai dû revoir mes objectifs. L’offre s’étant rapidement étoffée (lucky us), il ne m’est techniquement plus possible d’énumérer l’offre dans sa globalité, d’autant que celle-ci évolue au fil du temps. Maintenant, je fais comme j’ai envie, et toc! Fini l’exhaustivité, qui me donnait la nausée avant même de commencer, place au plaisir. J’ai choisi de parler de ce qui me semble pertinent, de mes expériences, les bonnes et les mauvaises. Et entre nous, ce n’était pas un peu rébarbatif les listings ?

Welcome

Depuis l’été 2017, cette épicerie spécialisée en vrac remplace la Maison du Thé, qui avait pris possession des lieux durant plus de 25 ans. Une partie des thés et tisanes ont d’ailleurs été précieusement conservées et ajoutées à l’assortiment proposé par Sefora et Sonia. L’échoppe n’est pas bien grande, ça se bouscule un peu le samedi mais slow down coco, take it easy. L’accueil est une grande qualité de cette boutique pleine de charme, on s’y sent comme à la maison (sans mauvais jeu de mots).

Sefora est toujours souriante et motivée, elle prend le temps pour chaque client, sans tabou sur ses produits, qu’elle connaît à la lettre et avec une petite attention pour chacun. À gauche, un coup de main pour une vieille dame qui a besoin d’aide pour remplir son bocal d’épices, à droite, un petit caramel pour Junior en vrac qui s’impatiente, tout en encaissant en même temps. Elle doit vraiment avoir des pouvoirs magiques! Ou du moins, en voilà une qui a trouvé sa mission de vie. Bravo et merci à toi Sefora! J’insiste sur la convivialité et l’accueil du client, car, selon moi, ce n’est pas encore le point fort des autres épiceries spécialisées dans le vrac de la région. Il y a encore une belle marge de progression dit autrement ;).

 

Miam

Au fait, qu’est-ce qu’on trouve à la Maison du Vrac? J’allais y venir. Comme vous vous en doutez, essentiellement des produits bio et en vrac. Et ouais, c’est ça qu’est bô!

Il y a divers produits qui m’ont vraiment fait craquer. La polenta du Tessin, quel régal. Il faut prévoir 1 heure de cuisson, mais le jeu en vaut la chandelle. Et puis, le riz rouge est juste à tomber, à ne manquer sous aucun prétexte. Le riz thaï 1/2 complet est super aussi, pour le moment, le meilleur des riz vendu en vrac que j’ai goûté.

Je m’octroie un petit plaisir de temps en temps, en achetant un litre de lait vendu en bouteille consignée. Au rayon yogourts, celui au vin cuit est mythique. Pour la petite histoire, à la demande de la Maison du Vrac, le fournisseur des yogourts a tout spécialement repensé les bocaux pour remplacer le couvercle en plastique par un couvercle en aluminium. Repenser et remplacer, on adore! Et bien sûr, les pots en verre sont consignés. Chapeau l’artiste, comme quoi, la demande fait bel et bien évoluer l’offre. Le pouvoir est dans nos mains les gars!

Aaaaaah et alors, je suis trop contente d’avoir dégoté (tout spécialement pour vous :)) des haricots borlotti en provenance d’Italie et des pois cassés de Suisse. D’ailleurs, au niveau de l’offre des haricots bio, vendus en vrac et en provenance d’Europe, il reste encore un monde à développer, alors à bon entendeur.

 

Les pâtes sont reines à la Maison du Vrac,  il y a plein de sortes intéressantes. Des lasagnes, des spaghettis, des tagliatelles et même des petites lettres, si, si celles de notre enfance, à mettre dans le bouillon avec un peu de parmesan. Il y a même des perles rares comme les « cubetti », parfait pour « pasta e lentiche »(pâtes aux lentilles), hmmmm.

J’ai vu récemment qu’il y avait aussi de la sauce soja, du vinaigre de cidre et des supers bouillons en bocaux dont je suis fan.

  

 

Au rayon beauté-cosmétique, il y a les super produits de Bionessens dont je vous parlais dans mon article sur les savons. J’ai aussi découvert un chouette petit pot de beurre de karité consigné. Il est bio et vient du Mali, c’est une Morgienne qui s’est lancée dans ce projet en collaboration avec une coopérative de femmes maliennes. Elle en ramène lorsqu’elle rentre de voyage.

J’espère vous avoir donné envie de passer faire un coucou à mes copines de la Maison du Vrac.

De mon côté,  je vous laisse, j’ai un train à prendre pour Morges ;).

Prenez soin de vous et de notre belle planète.

 

Related Posts

Share This

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*